Rénovation et adaptation d'une maison à la mobilité réduite

Que ce ce soit lié à un événement accidentel, à cause d’une maladie ou simplement parce qu’on prend de l’âge, en situation de mobilité réduite, les gens veulent rester le plus longtemps possible à la maison.  On observe toute l’industrie de la rénovation s’organiser pour répondre à ce désir.

Quels sont les principes de bases quand on veut demeurer chez soi en mobilité réduite?

L’accès et la circulation d’un fauteuil roulant dans la maison.

On va penser à la rampe extérieure ou à un élévateur pour accéder à la porte d’entrée.
On veut également des portes de 36’’ pour donner l’espace suffisant au fauteuil. Sinon, si ce n’est pas possible, on peut y aller pour des portes de 34’’ avec des charnières adaptées.
On adore évidemment tout ce qui pourra être porte coulissante ou escamotable (pocket door en bon français).
Idéalement, on n’aura pas d’escalier ou de dénivelé entre les différentes hauteurs de plancher dans la maison.
On appréciera les interrupteurs électriques à environ un pied plus bas.

La salle de bain est la pièce de résistance d’un projet comme ça.

Tout de suite après avoir réglé l’environnement général, la salle de bain devient hautement prioritaire. On va s’attarder plus particulièrement aux éléments suivants:

Les seuils de douche s’amincissent! Les bases de douche préfabriquées avaient des seuils de 5-6 pouces souvent difficile à enjamber. Aujourd’hui, on peut éliminer ces seuils.

Au niveau de la toilette, on découvre les vertus de la toilette-bidet Toto. C’est une toilette multi-fonctions qui alliera banc chauffant, jet nettoyant, séchoir et désodorisant. On vient donner tout un coup de main à l’utilisateur avec un appareil comme ça dans la maison.

On aussi les barres d’appui à prévoir. Une fois installées sur du solide, on vise à installer des produits qui pourront combiner à la fois le support et une autre fonction comme une barre à serviette ou un porte papier de toilette. Ça va décharger le mur visuellement si on s’y prend de cette façon. Le design reste une constante préoccupation dans la rénovation de salles de bains, peu importe la raison de la rénovation.  Également, si on rénove la salle de bain, on devrait toujours mettre du solide dans le mur (fond de vissage) en prévoyance d’installation de barres d’appui dans le futur. Ce n’est pas as une bonne idée d’arracher la céramique neuve pour donner du mordant à la vis...

Finalement, on va penser à notre robinetterie thermostatique. Ces robinetteries que tous utilisent de plus en plus dans les maisons sont géniales pour maintenir la température de l’eau, mais surtout parce qu’on peut pré-régler la température. Ça la rend plus facile pour démarrer et interrompre la douche en tout confort et sécurité.

On veut également rendre la cuisine fonctionnelle.

La hauteur du comptoir de cuisine doit être adaptée à la position assise. Il doit être surbaissé à 30 pouces, pour une profondeur de 24 pouces. La hauteur standard étant 36 pouces pour un comptoir de cuisine.

Le four à micro-ondes et le four conventionnel seront idéalement encastrés et à une hauteur accessible en fauteuil. On veut aussi de l’espace comptoir tout près pour déposer ce que l’on vient de sortir du four.
Le coup de pied sera rehaussé sous les armoires. Normalement à 4’’, on va le vouloir à 8’’ pour permettre au fauteuil de s’approcher le plus possible du comptoir de cuisine.
Un dégagement sous l'évier et sous la cuisinière permettront à l’usager de faire face et d’entrer les jambes sous les appareils.

Pour plus d’information, notre équipe de designers d’intérieur pourront vous aider dans la planification de votre projet.  Au plaisir!

L’Équipe de Groupe SP Réno Urbaine

-Au service de votre maison montréalaise